Communiqué de presse conjoint sur la mort de Cheikh LY à Louga

Amnesty International Sénégal, la Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO), la Ligue Sénégalaise des Droits Humains (LSDH), la Société Internationale des Droits de l’Homme (SIDH) demandent l’ouverture immédiate d’une enquête judiciaire pour faire la lumière sur les circonstances du décès du jeune Cheikh LY, survenu le Mardi 27 novembre à l’Hôpital régional de Louga, suite à des blessures subies lors d’affrontements entre supporters d’une équipe de football et les forces de sécurité.

Le certificat de genre de mort fait état de traumatisme crânien, mais le défunt a été inhumé sans qu’une autopsie n’ait été demandée par le Procureur de la République.

Fait à Dakar, le 30 octobre 2015

Ont signé :

– Seydi Gassama, Amnesty International Sénégal – 77 636 89 59

– Aboubacry Mbodji, RADDHO – 77 647 35 21

– Alassane Seck, LSDH – 77 639 73 97

– Oumar Diallo, SIDH – 77 558 30 88

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter dans "Communiqué de presse conjoint sur la mort de Cheikh LY à Louga"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.


*