Déclaration de la Raddho sur la crise post-électorale au Gabon

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) exprime sa vive inquiétude face à l’escalade de la violence après la proclamation des résultats de l’élection présidentielle au Gabon, le Mercredi 31 Août 2016, par le Ministère de l’Intérieur annonçant la victoire de Ali Bongo Ondimba avec 49,80% des voix contre 48,20% pour son Challenger Jean Ping, ancien Ministre des Affaires étrangères du défunt Président Oumar Bongo et ancien Président de la Commission de l’Union africaine.

Télécharger la déclaration sur la crise post électorale au Gabon

 

Please follow and like us:

Soyez le premier à commenter dans "Déclaration de la Raddho sur la crise post-électorale au Gabon"

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié.


*