Historique

La Rencontre Africaine pour la Défense des Droits de l’Homme (RADDHO) a été fondée le 21 avril 1990 au Sénégal par un groupe d’intellectuels africains, constitués en majorité d’enseignants et de chercheurs à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Elle a pour but de promouvoir, défendre et protéger les Droits humains à l’échelon national, régional et international. La RADDHO a obtenu son récépissé d’association juridiquement reconnue en 1996 et a obtenu son agrément d’Organisation Non-Gouvernementale (ONG) en 2002.

L’Organisation est membre observateur à la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (CADHP) depuis 1991. Elle est membre affilié à la Fédération Internationale des Ligues et ONG des Droits de l’Homme (FIDH) depuis 1994, membre de l’Union Interafricaine des Droits de l’Homme (UIDH) depuis 1995 et du Réseau des ONG partenaires de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) depuis 2003. La RADDHO dispose également d’un Statut consultatif spécial au Conseil économique et social (ECOSOC) aux Nations Unies depuis 2005.