Participation de la RADDHO au Forum Consultatif des Jeunes de l’Union Africaine et ème au 4 gouvernance en Afrique du 04 au 08 décembre 2015 à Kigali (Rwanda) Dialogue de haut niveau sur la démocratie, les droits humains et la

Sous l’initiative de la Coalition SOTU, une délégation de la RADDHO a participé à Kigali (Rwanda) au Forum consultatif des jeunes de l’Union Africaine et au 4 démocratie, les droits humains et la gouvernance en Afrique respectivement du 04 au 06 décembre 2015 et du 07 au décembre 2015.
– Le Forum Consultatif des jeunes de l’Union africaine qui a précédé le 4trois sessions.

– La première session a été était consacrée à l’évolution de la jeunesse et à la participation des femmes dans les partis politique.

– La deuxième session sur l’accès de la jeunesse dans les partis politiques.

– La troisième session sur l’encouragement et l’amélioration de la participation des jeunes surtouts des femmes dans les partis politiques.

Tout au cours de ces trois sessions en plénières, la parole a été donnée aux participants (es) qui ont fait des contributions, des témoignages, des remarques, des suggestions et des partages d’expériences. La deuxième journée était marquée par une visite de terrain à l’Ouest du Rwanda. Les participants aux forums, accompagnés d’une délégation du gouvernement Rwandais, de la police et d’une ambulance médicalisée, ont visité le camp de démobilisation et de réinsertion à la vie civile des jeunes et la frontière entre le Rwanda et la République Démocratique du Congo.

Au camp des jeunes, d’anciens officiers et soldats hommes et femmes enrôlés ont livré des témoignages de leurs passages à la vie civile et ont fait part des mesures d’accompagnement entreprises par le gouvernement rwandais pour leur réinsertion à la vie sociale. La visite à la frontière, nous a renseigné sur les réalités de deux pays africains, séparés par un barbelé, un côté marqué par une discipline exemplaire, un ordre et des règles établies et de l’autre côté de la barrière: le désordre malgré une forte mobilité des peuples qui entrent et qui sortent.

La troisième et dernière journée du forum était riche en enseignements. Cette journée débutée par une session axée sur la compréhension du leadership et les défis d’un jeunes responsable et les étapes ou voies à suivre pour émerger au sein des partis politiques en Afrique. Cette dernière journée était aussi la journée de renforcement des capacités des jeunes dans des sessions parallèles en plaidoyer, leadership, budget sensible au genre et au jeune, partage d’instruments et de valeurs africaines, mobilisation des ressources et en stratégie d’engagement à la défense des droits humains etc.

Le lundi 07 décembre 2015, le 4ème Dialogue de haut niveau pour la démocratie, les droits humains et la gouvernance en Afrique a ouvert ses portes pour une durée de deux jours et axés autour de huit sessions.

La première journée a été consacrée aux cinq premières sessions.

– Une session d’ouverture présidée par Madame le ministre des affaires étrangères du Rwanda.

– Une deuxième session sur l’expérience des anciens leaders en Afrique.

– Une troisième session sur les jalons : contraintes et solutions à la participation équitable et au leadership des femmes au sein des partis politique en Afrique

– Une quatrième session sur les partis politiques vecteurs de participation et de leadership des femmes.

– Une cinquième sur l’encouragement des femmes à participer et à diriger des partis politiques en Afrique

La première journée fut clôturée en beauté par un dîner, et une soirée culturelle riche en couleur et variétés africaines.

La deuxième journée a démarré par :

– Une sixième session sur l’histoire et le parcours de grande figures féminines africaines, leurs expériences et pratiques comparables dans l’arène politique.

– Une septième session faite sous forme de travaux de groupes répartis en cinq sous sessions sur la participation équitable des femmes dans les partis politiques:

– Cadres institutionnels et politiques

– Politique, culture et structures internes des partis

– Leadership des femmes au sein des partis politiques

– Ligues des femmes : défis, accomplissement, pratiques et perspectives

– Financement, renforcement des capacités des femmes et l’accroissement de leur participation dans les partis politiques
– Une dernière session de présentation des rapports des travaux de groupe en plénière sera

couronnée par la cérémonie de clôture sanctionnée par des messages clés et la déclaration

sur les résultats du 4ème Dialogue de haut niveau sur la démocratie, les droits humains et la

gouvernance en Afrique.

Le choix de ces rencontres au Rwanda n’était pas un hasard. Au Rwanda l’intégration des femmes

dans l’agro business est une réalité. Un pays dans lequel 3/8 des partis politiques sont dirigés par des

femmes, 64% de femmes au parlement, 70% de femmes bancarisées, 85% de couverture maladie

universelle, 95% de scolarisation des ses enfants, le Rwanda mérite d’être cité en exemple dans toute

l’Afrique.

Membres de la délégation étaient : Aboubacry MBODJI (Secrétaire Général RADDHO), Bédy MBOW

(Radio Jokkoo FM de Rufisque), Badara TINE (RADDHO Tambacounda) et Oumar Ampoi BODIAN

(Conseil Régional de la Jeunesse de Ziguinchor).

Laisser un commentaire